Mon compte

Login :

Mot de passe :

Mot de passe oublié ?

Newsletter

Inscription à la Newsletter

 

Les automates pygmées de Stèvenard

Magicien et mécanicien français contemporain de Robert-Houdin, Stèvenard réalisa plusieurs automates miniature qu'il présentait à l'occasion de ses tours de prestidigitation dans un théâtre d'automates à Paris vers 1850.

L'escamoteur, automate androïde de Stèvenard
"L'escamoteur" de Stèvenard

Stèvenard fabriqua surtout des oiseaux artificiels qui étaient souvent logés dans des buissons ainsi que quelques androïdes installés au sommet de pendules. Parmi ces derniers, nous décrirons : l'escamoteur, le magicien, la leçon de chant et le joueur de flûte.

L'escamoteur de Stèvenard : Dans un rapport de la délégation ouvrière genevois à l'exposition universelle de Paris de 1879, Monsieur Henri Dey écrit à propos de l'automate de Stèvenard :

"Sur l'une d'elles (les pendules de Stèvenard) se trouve un petit escamoteur placé derrière une table, ayant à son côté un guéridon sur lequel sont trois gobelets, dont il se sert pour faire paraître et disparaître des boules de la grosseur d'un pois. Après le jeu des boules, l'escamoteur prend un autre gobelet plus grand que le précédent, le renverse sur la table et le relève aussitôt pour laisser voir un oeuf d'argent de la grosseur d'une noisette. Puis l'oeuf se partage en deux et il en sort un oiseau de la taille d'une mouche qui bat des ailes et gazouille sa chanson; après quoi l'oeuf se referme sur l'oiseau et disparaît avec lui dans l'intérieur de la table.

Comme troisième acte le gobelet magique découvre un petit polichinelle qui amuse le public par ses gambades, puis disparaît à son tour. Après quoi l'escamoteur remercie les spectateurs par ses gestes".

L'escamoteur, automate androïde de Stèvenard   L'escamoteur, automate androïde de Stèvenard   L'escamoteur, automate androïde de Stèvenard

Olivier ROUX, spécialiste des instruments de musique mécanique et créateur d'un certain nombre d'automates apporte les précisions suivantes : "Compte tenu de la richesse et de la variété de son programme, cet automate-androïde de Stèvenard est le plus petit connu à ce jour.

L'oiseau siffleur contenu dans l'oeuf d'argent est deux fois plus petit que ceux que l'on trouve ordinairement dans les tabatières.

La serinette de l'automate androïde de Stèvenard
Mécanisme de la serinette

Son programme, d'une durée de 10 minutes environ, est le plus long parmi tous ceux que j'ai pu observer. Cette durée exceptionnelle est due au fait que le cylindre porte-cames évolue non seulement en rotation, mais également par déplacement latéral, ce qui décuple la lecture de celles-ci.

Le jeu de flûtes en argent massif de la serinette est, à ma connaissance, sans autre exemple.

La douceur et le rythme harmonieux des gestes, sans le moindre à-coup, sont remarquables.

L'objet nous est parvenu avec un descriptif technique complet de la main même de Stèvenard. Cette particularité rarissime permettra au restaurateur chargé de la remise en fonction de l'automate, une démarche claire et méthodique.

Signalons enfin que le notage du cylindre de la boîte à musique, dissimulé dans le socle de la pendule, est remarquable, tout comme ses qualités acoustiques".

Le magicien : D'après un article de A. De Bersaucourt de 1920, Alfred Chapuis nous fait la description suivante de l'automate de Stèvenard :

Automate androïde magicien de Stèvenard
"Le magicien" de Stèvenard

"Stèvenard avait exécuté vers 1850 un Magicien qu'il avait placé dans un petit temple supporté par un meuble en ébène sculpté. D'un tiroir où elles étaient disposées au préalable, on tirait une des fiches sur lesquelles étaient inscrites les questions à poser, et on la confiait à quatre cygnes qui allaient la porter au nécromancien. Celui-ci, pendant que jouait une agréable musique, tournait les yeux vers la personne qui l'avait interrogé, consultait son livre, puis frappait de sa baguette les portes du temple, lesquelles aussitôt ouvertes, laissaient apercevoir un cartouche en émail noir. Un diablotin apparaissait ensuite et présentait un vase rempli d'encre d'or au nécromancien qui y trempait sa baguette puis faisait le simulacre de tracer la réponse sur le cartouche."

La leçon de chant de Stèvenard dite "Demoiselle au merle" : Une riche orientale d'une quinzaine de centimètres actionne une serinette devant un merle qu'elle tient sur son poing. Détail remarquable : l'oiseau est minuscule mais, malgré sa taille, bouge les yeux, le bec, la tête, ses ailes, sa queue et siffle.

Automate androïde de Stèvenard - Site automates androides
Cliché : Rémy Royer
Automate androïde de Stèvenard - Site automates androides
Cliché : Rémy Royer
Automate androïde de Stèvenard - Site automates androides
Cliché : Rémy Royer

Automate androïde de Stèvenard - Site automates androides
Le joueur de flûte de Stèvenard
Le joueur de flûte :

Selon un spectateur de l'époque : "Le voisin du prestidigitateur de Stèvenard est un musicien haut de 32 cm ... élégamment vêtu à l'espagnole; il exécute sur la flûte les plus ravissantes mélodies de Rossini et de Bellini, ses doigts s'élevant et s'abaissant selon toutes les règles de l'art".



Recherche

Votre panier

Votre panier est vide

Nouveautés

Boîte à musique à manivelle en forme de livre : boîte à musique à manivelle "Thème d'Harry Potter"
Boîte à musique...

Prix HT : 10.00 €

Prix TTC : 12.00 €

plus d'infos ... Détail
 

Promotions

Boîte à bijoux musicale : boîte à bijoux de 18 lames avec marqueterie bouquet de fleurs
Boîte à bijoux musicale...

Prix HT : 116.67 €

Prix TTC : 140.00 €
(189.00 € )

plus d'infos ... Détail
 

paiement CM

+33 (0)1 42 22 91 73

T.I.L. PRODUCTIONS 103, rue de Sèvres Galerie Commerciale Le Sévrien 75006 PARIS Tél. : +33 (0)1 42 22 91 73
www.automates-boites-musique.com contact@automates-boites-musique.com